Comment communiquer avec les esprits ?

En dépit du fait que la science le réduise à une simple superstition, le monde des esprits est bel et bien réel. Il est en effet possible de parler aux morts à travers divers moyens. Que vous soyez motivés uniquement par la curiosité de comprendre ces phénomènes paranormaux ou que vous ayez besoin d’une aide spirituelle véritable, voici quelques méthodes de communication avec les morts.

Grâce à l’écriture automatique

Cette technique de l’occultisme consiste à invoquer les esprits en insistant afin qu’ils communiquent avec vous au moyen de l’écriture. Par un pouvoir surnaturel, ils se saisissent de la main de la personne avec qui ils échangent pour écrire ce qu’ils souhaitent lui dire.

Communiquer avec les esprits par le biais d’une ouija

Connue pour être l’une des méthodes les plus efficaces pour dialoguer avec les esprits, la ouija se fonde sur l’utilisation d’une tablette en bois sur laquelle sont mentionnés à la fois les chiffres de 1 à 9, les lettres de l’alphabet ainsi qu’un curseur. La tablette se caractérise également par des côtés sur lesquels sont inscrits des mots comme au revoir, non et oui.

commmuniquer avec esprit

Les médiums qui l’ont déjà testée recommandent aux personnes qui désirent faire la découverte du monde spirituel par l’intermédiaire de cette technique de choisir de préférence une pièce calme et parfaitement éclairée. Pour éviter les surprises désagréables, cette expérience ne doit pas être tentée seul. L’idéal étant d’être à deux au moins sinon à plusieurs. Pensez à une diffusion de la sauge et de l’encens dans le lieu où vous êtes installés pour pratiquer cette méthode.

Vous devez ensuite débuter ce procédé de communication avec les défunts en posant la tablette à votre convenance sur le sol ou les genoux avant de faire votre invocation des esprits sans crier. Restez polis autant que vous le pouvez pour réussir à établir ce pont entre le monde invisible et le monde physique. Une fois ce lien créé avec eux, parlez-leur en prenant soin d’écrire sur la tablette ce que vous dîtes via le curseur.

Dans les échanges, cherchez à obtenir le maximum de réponses en les interrogeant sur leur nombre, leurs noms ou encore s’ils sont de bons ou de mauvais esprits. Avant de terminer la séance, assurez-vous que les esprits avec lesquels vous venez de communiquer vous ont dit au revoir. Veillez à ce que ce protocole soit respecté surtout lorsque vous entrez en contact avec un mauvais esprit.

Dans une séance de spiritisme

A l’instar du vaudou, le spiritisme compte de nombreux adeptes à travers le monde notamment au Brésil et dans bien d’autres endroits encore. Cette doctrine née en France au XIXe siècle fait partie des moyens permettant d’entrer en relation avec des esprits humains après la mort. Cette pratique se distingue par des séances au cours desquelles on assiste à des scènes de réincarnation des défunts. Les personnes réincarnées servent de médiums entre les deux mondes que sont celui des esprits et des humains.

Concrètement, il s’agit pour un groupe d’individus ayant les mêmes convictions sur la question du spiritisme de se réunir dans une pièce pour parler avec les personnes décédées. Cette méthode employée à travers le globe fait également intervenir la fameuse planche ouija. C’est par le biais de celle-ci que les participants à la séance parviennent à communiquer avec les esprits. Généralement, un accessoire comme un verre retourné est posé sur la planche. Il joue le rôle du canal par lequel les esprits répondent au médium. Pour les sceptiques à cette pensée, les mouvements effectués par le médium au cours de la séance ne relèvent que de l’effet idéomoteur. Celui-ci désignant un phénomène paranormal en rapport avec les mouvements musculaires inconscients d’un patient dans des situations bien précises.

Il faut savoir qu’une pratique telle que le spiritisme s’appuie sur trois principales croyances : en Dieu, en la réincarnation et en la communication avec l’au-delà. Pour les adeptes de cette doctrine, il est possible de communiquer avec divers êtres spirituels et les esprits ou encore parler avec les défunts.

En faisant appel à un médium ou un voyant professionnel

Pour être en contact avec son ange gardien ou un esprit démoniaque, les voyants professionnels ou les médiums sont des personnes à qui vous pouvez vous adresser. En prenant rendez-vous avec l’un ou l’autre de ces spécialistes de la divination, vous obtiendrez des réponses à certaines de vos préoccupations concernant les morts.

Ne faisant plus partie de notre environnement mental, la communication avec les défunts n’est pas une tâche simple. Elle nécessite une préparation minutieuse du voyant ou du médium qui se met dans les conditions optimales pour passer d’un état de conscience à un état de transe par exemple. C’est seulement à partir de ce moment qu’il pourra être un canal approprié par lequel les morts s’exprimeront.

Lors des séances, les personnes décédées peuvent répondre à l’invitation à plusieurs. Dans une telle hypothèse, ces esprits devront parler l’un après l’autre pour faciliter les choses. Vous pouvez vous confier à différents types de médiums : sensitifs, voyants, partants, auditifs, écrivains ou guérisseurs.

Devant un miroir

Le miroir constitue un autre moyen intéressant pour parler avec les morts si vous souhaitez élever votre niveau de vie spirituelle ou pour tout autre motif. Cet objet n’est utilisé que vous assurer une connexion avec le monde des défunts ou pour capter les vibrations qu’ils sont susceptibles d’émettre. Pour la matérialisation de cette méthode, il faut suivre un processus comportant plusieurs phases.

Dès lors que vous êtes devant votre miroir, vous devez procéder de manière à ce que vos pensées soient plus calmes. Pour ce faire, il faut réaliser le vide dans votre esprit. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de vous installer dans une pièce tranquille dans laquelle vous ne serez pas dérangés en pleine séance.

fumee esprit

Avez-vous déjà essayé de parler aux morts ?

Pour l’étape suivante, vous veillerez à concentrer toute votre énergie sur celui ou celle avec qui vous comptez communiquer après sa mort. Son image doit être conservée en tête tout en procédant de manière à ce que celle-ci fasse son apparition de façon lente. Imaginez que l’esprit de votre défunt apparaisse dans le miroir après avoir ouvert les yeux. A partir de cet instant, vous allez pouvoir poser au mort les questions qui vous tiennent à cœur.

Bien que perçu comme de l’ésotérisme, la communication avec les esprits est une expérience que vous pouvez tenter sans l’aide de spécialistes tels que les voyants professionnels et les médiums. Certaines des méthodes susmentionnées peuvent être réalisées seul. Il suffit de suivre les recommandations afin de se mettre dans de meilleures conditions pour entrer en contact avec les morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *