Comment les morts nous parlent-ils au quotidien ?

Qui que nous soyons, perdre un être cher est certainement ce qu’il y a de plus dur dans notre vie. Les défunts laissent un vide que rien ni personne ne peut combler. La sensation de manque se fait plus cruelle à mesure que le temps passe. On donnerait tout pour être en présence de ceux qui nous ont quitté trop tôt ne serait-ce qu’un bref instant.

Mais ils ne reviennent pas. Et si, en réalité, ils étaient toujours parmi nous malgré l’absence physique ? C’est inexplicable mais les morts nous parlent ou du moins, ils essaient souvent d’entrer en communication avec nous.

Quels sont les signes qui montrent que les morts nous parlent ?

Avant toute chose, ne vous attendez pas à une résurrection dans le sens où le mort viendra vous parler sous son ancienne enveloppe corporelle humaine. Une apparence faite de chair et de sang. Soyons plutôt attentifs à des petits signes qui se manifestent au quotidien.

les morts nous parlent

Les défunts stimulent souvent nos sens pour nous faire comprendre qu’ils sont là. Parfois, c’est l’odeur d’un parfum qui embaume l’air. Le parfum familier qu’un défunt portait durant sa vie terrestre. Un parfum que personne dans la pièce ne porte mais que l’on sent tout à coup, très fort ou subtilement. De la même manière, nous pouvons entendre des voix, comme des échos lointains. La stimulation de nos sens passe aussi par l’air qui nous environne. Les défunts se manifestent parfois en rafraîchissant la température ambiante ou sous forme d’un courant d’air fugace. Pour d’autre, c’est le sens gustatif qui est exploité. Ne vous étonnez donc pas de retrouver des saveurs associées à une personne défunte lors de vos repas.

Certains y croient, d’autre non. Mais les esprits adorent s’amuser avec nos appareils électroniques. La TV s’allume et/ou s’éteint sans raison. Vous ne pouvez ni monter ni baisser le son de la radio quand le morceau préféré d’un proche décédé passe. L’écran de votre tablette ou de votre téléphone pourtant fonctionnel se met à dérailler. Ou alors, c’est la lumière dans la pièce qui vacille. Il est vrai que ces signes peuvent effrayer. Mais n’ayez crainte. Il s’agit simplement d’une manière de vous faire comprendre que les esprits de vos proches cherchent à vous contacter. Pour parler, sans plus.

Ne vous est-il jamais arrivé de sentir une présence alors que vous êtes seul dans une pièce ? La sensation est assez surprenante, indéfinissable et indescriptible à la fois. Cette présence invisible pourrait très bien être l’un de vos proches. Si vous la ressentez souvent, c’est que le besoin de vous contacter est urgent. Si vous l’éprouvez à des moments précis, ce n’est pas sans raison.

Rêver souvent des morts est un autre signe courant. On pense qu’on rêve d’eux parce qu’on n’arrive pas à les oublier. D’ailleurs, il est impossible de les oublier ! Mais si ces rêves sont fréquents, cela signifie que les défunts aussi essaient de vous joindre pour communiquer dans votre sommeil. Sur le plan spirituel, ces rêves se dotent de sens plus profonds. Soyez attentifs à ce que vos proches vous disent, vous montrent, vous font “vivre” dans votre sommeil. Ils ne cherchent pas à ressusciter physiquement mais à continuer à exister en paix, dans leur monde, tout en restant connecté à vous.

L’incarnation est toute aussi courante. L’esprit d’un défunt peut prendre la forme d’un papillon que vous rencontrez très souvent. Observez la couleur, les ailes. Vous êtes certain que c’est le même papillon qui vous rend visite à chaque fois ? Il peut très bien s’agit d’un proche qui veille sur vous.

Ces quelques signes ne sont pas les seuls. Il vous suffit d’être attentif à ce qui se passe autour de vous, sachant que les esprits ne sont pas là pour nous confronter à nos péchés et éventuellement se venger. Ils sont le plus souvent miséricordieux et nous aident à trouver la voie de la quiétude.

Comment les entendre ?

A l’évidence, on ne communique pas avec un mort comme on le fait avec les vivants. Rappelez-vous que nous ne vivons plus dans le même monde. Quoique, ceux qui ont accédé à la vie éternelle ne sont jamais très loin et si vous pouvez leur parler, il est également possible de les entendre.

Que nous soyons croyants ou non, nous pouvons tous prier. L’objectif n’est pas forcément de nous adresser à un être divin mais de demander spirituellement à un défunt d’intercéder en notre faveur. C’est un instant de communion durant lequel l’esprit doit être réceptif à ce que le mort auquel vous parlez vous communiquera par la suite.

Concentrez toutes vos pensées sur le défunt avec lequel vous souhaitez discuter. Faites le vide dans votre esprit et fermez vos yeux. Son image vous apparaîtra, d’abord nébuleuse puis de plus en plus claire. Focalisez-vous dessus et posez-lui des questions en restant aussi précis et simple que possible. Soyez attentif à tout ce qui vous environne, à votre état d’esprit, à vos ressentis. Laissez votre conscience s’imprégner progressivement de l’énergie qui est présente. Il est rare que des morts prononcent des mots car cela a tendance à nous effrayer. Ils communiquent donc par des signes : une émotion, des images qui vous viennent à l’esprit, des indices comme un livre qui s’ouvre à une page précise…. Vous serez attiré vers un lieu, un objet ou un nom vous viendra à l’esprit. Soyez attentif à tout cela.

Y’a-t-il des lieux plus propices que d’autres à la communication ?

Si la question est : “faut-il consulter un médium, un spécialiste de l’énergie surnaturelle ?” alors la réponse est non. Vous pouvez communiquer avec des défunts pratiquement partout. Mais oui, il existe des lieux qui favorisent les échanges.

Vous pouvez par exemple vous rendre dans la maison où le défunt a vécu. Les lieux sont imprégnés de sa présence. Son esprit et son âme doivent s’y sentir à l’aise. Un endroit vous a-t-il marqué de son vivant ? Un lieu où passiez de bons moments ensemble est également un excellent choix. Si vous ne pouvez ni vous rendre à son ancien logement ni dans un endroit qui vous était cher, assurez-vous simplement d’être dans un lieu calme. Cela pourrait être une pièce de votre propre maison, une plage déserte, votre jardin. L’essentiel est que rien ne vienne vous troubler.

mort nous parlent

Les défunts nous parlent-ils réellement ?

Parlez-lui alors en toute simplicité. Appelez-le par son nom, dites-lui que vous avez envie de communiquer et demandez-lui de vous faire signe. Cela vous renvoie à ces détails précédemment évoqués : un son, une odeur, un courant d’air, un objet qui tombe, etc.

Etre contacté par des défunts n’est ni une punition ni une malédiction. Il ne faut donc pas en avoir peur. Au contraire, faites comme si ce proche était toujours en vie et sentez-vous libre d’entendre ce qu’il a à vous dire, sans crainte. Appréciez pleinement ces signes de présence. Ils ne comblent pas le vide mais ils vous font comprendre que la séparation n’est que physique.