7 manières de communiquer avec les morts

Le monde de l’au-delà vous a toujours fasciné et vous aimeriez en savoir davantage à ce propos ? Vous avez perdu un proche récemment ou moins récemment, et vous souhaiteriez entrer en contact spirituellement avec une âme perdue ?

Sachez qu’il existe à l’heure actuelle plusieurs manières différentes de communiquer avec les morts, que ce soit par l’entremise d’un médium ou de pratiques spirituelles plus communes. Au travers de cette publication, nous allons tenter de mettre à votre disposition des méthodes vous permettant d’élever votre niveau de conscience et de spiritualité, jusqu’à entrer en contact avec un défunt.

communiquer avec les morts

Communiquer avec les morts par soi-même

Saviez-vous qu’il est possible au quotidien d’entrer en contact avec les morts et le monde de l’au-delà ? Il n’y a aucunement besoin dans le cas présent d’avoir du matériel spécifique à disposition, tout se joue à un niveau spirituel supérieur. Ainsi, les professionnels de la médiumnité ont coutume de dire qu’il existe plusieurs paliers spécifiques permettant d’atteinte à chaque fois une étape ou un niveau de conscience particulier. Ces palier sont au nombre de 7, et nous vous proposons de des détailler ci-dessous :

– Le premier plan : il fait référence à la conscience instinctive et primitive. Au même titre que l’animal, un individu est ici soumis à des besoins impérieux et est dénué de tout sentiment. C’est un stade ou l’inconscient n’existe pas.

– Le deuxième plan : il est celui de la conscience collective, celui pour lequel nous développons notre sens des relations humaines. A ce niveau de conscience, l’ego est encore très fort et l’amour véritable encore inexistant ou embryonnaire. C’est le règne de l’émotionnel ou de l’hyper-émotivité.

– Le troisième plan : on commence à percevoir ici des traces d’individualité, avec une approche duale ou idéologique, que ce soit dans les relations sentimentales, en termes de religion ou de politique. L’être humain perçoit progressivement l’existence d’autres dimensions, même s’il reste fortement attaché à des questions matérielles, amassant des biens sans leur accorder plus d’importance que cela.

– Quatrième plan : vous pénétrez progressivement la dimension de l’amour spirituel, cette partie de votre âme grâce à laquelle vous commencez à vous connecter à l’autre, à votre âme-sœur par exemple. On parle de dimension fusionnelle, mais c’est aussi le plan des artistes et des créatifs qui apprécient de donner plus que d’être.

– Cinquième plan : l’amour s’exprime ici pleinement, sur le plan de la pensée symbolique. La sensibilité des personnes qui atteignent ce stade est hyper-développée, à tel point que l’on commence à voir apparaître un niveau d’intuition supérieur, bien loin des préoccupations bassement matérialistes.

– Sixième plan : il est celui de la conscience intuitive de l’âme, pour lequel l’ego n’a plus lieu d’être. L’individu ne fait plus qu’un avec son environnement, de telle sorte qu’on peut parler de véritable harmonie universelle. La communication avec l’au-delà devient possible, de même qu’avec le « Moi supérieur ».

– Septième plan : le dernier plan est celui de la conscience cosmique, celui pour lequel l’énergie divine transforme un être en un être de lumière. C’est le niveau le plus élevé de la conscience humaine, et l’on y accède uniquement en renonçant à tout ce qui n’est pas de l’ordre des préoccupations spirituelles. La personne qui atteint un tel stade a réussi la jonction parfaite entre le corps, l’esprit et l’âme.

 

Au travers d’un objet ayant appartenu au défunt

Vous venez de perdre un proche et cette expérience douloureuse a laissé des traces dans votre vie quotidienne. De fait, il paraît normal que vous cherchiez à vous raccrocher à un souvenir, et d’une manière plus générale à n’importe quel objet se rapportant au défunt et à sa mémoire.

Sachez-le d’ores et déjà : les objets ayant appartenu à une personne disparue sont encore chargés d’une énergie spirituelle, et peuvent vous aider à vous « connecter » à l’esprit du défunt. La plupart du temps, il s’agit d’une photo ou d’un objet très particulier chargé d’une émotion particulière, ou avec lequel vous entretenez une relation privilégiée. Il peut s’agir d’un vieux jouet, d’un tableau ou encore d’un objet décoratif symbolisant l’attachement du défunt à une forme d’art.

Notre vie nous amène, à un moment donné ou un autre, à faire face à la mort ou à une disparition subite. Un médium spécialisé dans les questions de spiritisme vous dira toujours que « chaque objet parle en l’absence de son propriétaire ». C’est pourquoi il peut être important de conserver des traces d’une vie passée, ne serait-ce que pour soulager la vie qui continue, même après la mort d’un proche.

Parler aux morts grâce à un médium

Le seul interlocuteur professionnel qui peut vous aider à entrer efficacement en contact avec l’autre monde est le médium. Quel que soit son parcours de vie personnel, le médium dispose de qualités naturelles et empathiques exceptionnelles, qui sont la marque d’une personne de confiance. Autrement dit, il vous sera vivement recommandé de ne pas donner votre confiance à n’importe quel charlatan de l’occultisme, surtout si vous vivez une période difficile avec la disparition d’un proche.

Concrètement, le mot « médium » vient du latin et signifie « intermédiaire ». De fait, un medium n’est rien d’autre à l’origine qu’un lien tangible entre le monde des vivants et le monde spirituel. Le terme est utilisé ici à dessein, puisqu’il fait référence au « monde des morts ». Contrairement aux idées reçues, les mediums ne sont pas des personnes persuadées d’avoir été choisies par une divinité supérieure ou par Dieu lui-même : la clairvoyance est une simple question de don que les professionnels mettent à disposition pour aider et soulager, dans un but strictement compassionnel.

Parler aux défunts avec une prière

La prière est une pratique courante dans notre monde, y compris chez les personnes qui désertent leur foi depuis fort longtemps. Il n’est pas rare en effet de voir des individus isolés, des couples ou même des familles déposer une bougie allumée dans les lieux de recueillement.

Ces personnes cherchent de toute évidence à entrer en communion, d’un point de vue spirituel, avec l’être aimé, et apprécient ce moment de recueillement solitaire et contemplatif. La prière n’a jamais eu d’autre but que celui-ci, et aboutit finalement à un certain « bien-être » et à ce moment d’unité et de réconciliation dont nous avons tous besoin à un moment donné de notre vie. Notons pour terminer cette entrée en matière la période qui précède le 2 novembre, jour des morts et qui est placée sous le signe des esprits.

Ce-faisant, la prière est-elle efficace et les morts peuvent-ils entendre ce que nous avons à leur dire par ce biais ? Il convient de parler de la prière d’abord et avant tout comme d’un acte vertueux, cherchant l’unité et la plénitude dans un moment de communion. Les esprits nous renvoient toujours le bien que nous leur envoyons, de telle sorte que nous sortons d’une telle séance de recueillement apaisé et emplie d’amour.

Communiquer avec les morts par le biais d’un miroir

Il est possible d’entrer en contact avec un esprit en se servant de certain objet disposant de certaines facultés. C’est le cas par exemple du miroir, qui peut servir de connexion entre deux mondes. Nous nous regardions autrefois dans l’eau pour y découvrir ce que nous ne pouvions révéler autrement. Désormais, le miroir peut vous aider à faire apparaître l’image mentale de la personne disparue avec laquelle vous souhaitez entrer en contact. C’est une question de concentration et de plénitude : vous devez faire le vide dans votre esprit, calmer vos pensées et demeurer dans une pièce silencieuse à l’abri des perturbations.

Gardez l’image de la personne qui vous est chère en mémoire, tout en fermant les yeux. Ouvrez les yeux lentement par la suite et concentrez votre attention sur le miroir, jusqu’à ce que ce que le reflet de la personne se superpose à l’image de votre esprit. Il s’agit pour vous d’un moment rare et précieux pour lequel vous devez vous préparer mentalement. Posez ensuite toutes les questions que vous désirez à cette nouvelle apparition.

communiquer avec mort

Comment communiquer avec les morts ?

Utiliser une ouija

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de cet instrument servant à contacter l’au-delà ? Il s’agit la plupart du temps d’une planche sur laquelle sont gravées les lettres de l’alphabet latin, les dix chiffres arabes, ainsi que les termes « oui », « non », « bonjour » et « au-revoir ». Tout ceci permet d’entrer en relation avec les esprits, grâce à un accessoire supplémentaire placé sur la planche. Le plus souvent, il s’agit d’une flèche de bois ou un verre.

Nous venons de voir dans le détail quelles sont les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour entrer en contact avec l’esprit d’une personne disparue. Quel que soit votre stade, le mieux reste encore de vous rapprocher d’un professionnel du spiritisme, disposant de réelles qualités humaines et d’un don qu’il sera capable de mettre à votre profit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *