Quel serait votre animal totem ?

On dit souvent que derrière chaque homme se cache un animal. Voilà un fait qui a été confirmé je pense, par l’astrologie amérindienne qui associe à chaque humain un animal totem. Un animal qui est censé vous guider dans la vie tout en jouant le rôle d’esprit protecteur. Après avoir associé dont l’astrologie amérindienne aux signes du zodiaque, découvrez ci-dessous quel est votre animal totem.

Qu’est-ce qu’un animal totem ?

Les animaux peuvent refléter notre personnalité, d’où l’association d’un homme à un animal d’après les Indiens de l’Amérique du Nord. Ainsi, un animal totem serait ainsi l’esprit d’un animal protecteur avec lequel vous pourrez développer une véritable relation.

Il serait ainsi un guide et un exemple à suivre dans la vie, dans chaque animal étant révélé des ressources de sagesses et de bons caractères à adopte pour permettre à chaque homme de mieux vivre tout en étant en complet accord avec sa nature et la nature.

Votre animal totem selon votre signe du zodiaque

Pour chacun d’entre nous existe un animal totem que vous pourrez connaître suite à son association avec chaque signe du zodiaque. Chaque animal totem possédant des caractères spécifiques, je vous recommande de bien en prendre conscience afin de pouvoir les utiliser dans votre vie et ainsi de mieux vous épanouir.

Ainsi, le Bélier a comme animal totem le faucon, qui est caractérisé par son amour de l’aventure et sa grande passion. Dans chaque situation, si vous rencontrez donc des obstacles, survolez de haut vos problèmes afin de mieux les cerner et d’en prendre les meilleures décisions.

 Le Castor quant à lui est associé au Taureau, le Cerf aux Gémeaux, le Pivert au Cancer, le Saumon au Lion, l’Ours à la Vierge, le Corbeau à la Balance, le Serpent au Scorpion, la Chouette au Sagittaire, l’Oie au Capricorne, la Loutre au Verseau et enfin, le loup est l’animal totem des Poissons.

Un commentaire à propos de “Quel serait votre animal totem ?

  1. Je me demande comment le Lion peut-être lié au Saumon alors que celui-ci est capable de le bouffer. Peut-être que cela se base sur une harmonisation des forces d’un côté et d’un autre vu que ces derniers semblent tous êtres des animaux complètement opposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *